[Dossier] Le lexique du jeu vidéo

Parfois, il arrive de lire des articles sur des sites de jeux vidéo des mots ou expressions du type : « beat’em all » ou encore « shoot them up ». Certes, ces mots sont connus, mais certains d’eux méritent un petit détour. À travers des exemples concrets et imagés je vais vous faire un petit listing de certains mots qui ont attiré mon attention.

Beat’em all : Beat’em all est un terme anglais qui désigne un type de jeu qui oppose souvent un joueur (voir plusieurs) contre un nombre d’ennemis plutôt imposants où le but est d’enchaîner les niveaux. Le premier d’entre eux à avoir vu le jour se nomme Kung-Fu Master. Sorti en 1984 sur borne d’arcade, le jeu nous plongeait dans un univers 2D pour le moins très classique et il opposait un maître de Kung-Fu à des ennemis qui kidnappaient sa petite amie.

Plus récemment nous avons pu connaître la série des Devil May Cry, où les joueurs devaient incarner deux frères avec leurs propres caractéristiques à travers de très nombreux niveaux.

Kung-Fu Master

FPS : Ah….. les FPS. Terrain préféré des noobs et des kikoos depuis maintenant nos chers Call of Duty MW2 et BO, ils sont également présents à 90 % sur les chaînes YouTube consacrées aux jeux vidéo. Très populaires les FPS (first-person shooter) comprenez les jeux de tirs à la première personne sont depuis maintenant une dizaine d’années, les jeux les plus vendus au monde.

Les premiers FPS sont apparus dans les années 90 avec l’apparition de Doommais surtout Wolfenstein 3D, qui mettait en scène un soldat américain devant s’échapper d’un château rempli de nazis. Quoi de plus banal ?!

Par ailleurs les FPS ont su se démocratiser grâce à l’arrivée de Medal of Honor, mais surtout de Call of Duty. En 2009 le jeu prendra l’ampleur qu’on connaît aujourd’hui avec l’arrivée de l’opus Modern Warfare 2 qui met en scène le sergent MacTavish contre les Russes. Maintenant Call of Duty se vend à des millions d’exemplaires dans le monde et touche toutes les tranches d’âges. Mais Call of Duty doit maintenant s’opposer à un sérieux concurrent. Je nomme Battlefield 3 . Graphiquement parlant une claque et dépeuplé en partie de noobs, Battlefield connaît des chiffres de vente moins impressionnants, mais reste tout de même une très bonne alternative à Call of Duty.

Aujourd’hui les FPS se pratiquent essentiellement en multijoueurs et les développeurs délaissent peu à peu les modes solos.

Call of Duty Modern Warfare 2

Casual gamer / Hardcore gamer : Commençons par les premiers. Les casuals gamers sont des joueurs qui joue de manière occasionnelle et pour la détente le plus souvent. Ils jouent pour la plupart du temps à des jeux simples souvent destinés au grand public (jeux de sports, etc.)

Par opposition à ceux-là, on retrouve les hardcores gamers. Joueurs souvent comparés à l’excès, les hardcores gamers se donnent entièrement à leur passion : les jeux vidéo. Le hardcore gamer se donne la peine et surtout prend plaisir un finir un jeu de A à Z. Contrairement à ce qu’on pense, un hardcore gamer est surtout un joueur passionné plutôt qu’un « no-life ». Souvent doter d’un bon matériel (pc gamer…) le hardcore gamer joue souvent à des jeux types RPG ou MMO.

Casuals gamers

Bullet Time : Effet visuel inspiré du film Matrix, le bullet time est un ralenti qui permet aux joueurs d’effectuer plusieurs actions dans labs cours de temps. Apparu pour une des premières fois dans Max Payne en 2001, l’effet Bullet Time est maintenant très courant dans le monde vidéo-ludique. Très utilisé par Rockstar dans toutes ces licences (Red Dead Redemption, Max Payne). Cette technologie apporte un vrai plus à un jeu.

Effet Bullet Time – Max Payne 3

Hack and Slash : Le hack and slash ou porte-monstre-trésor en français est une manière de jouer en progressant à travers des niveaux. Le but est de tuer le maximum de monstres dans un même niveau jusqu’à arriver un monstre final qui garde le trésor du niveau. Cette manière de jouer est très récurrente dans les jeux d’action et surtout dans les jeux de rôle (RPG).

Dungeons and Dragons fut un des premiers jeux à utiliser ce type de mode de jeu. En effet, sorti dans les années 70 , Dungeon and Dragons se déclinera en plusieurs épisodes et connaîtra un véritable succès pour son époque.

Plus récemment, Diablo III, célèbre hack and slash nous emmène dans un univers très fantastique et macabre à travers de nombreux niveaux et un immense territoire. Jouable en coop, Diablo III connaît des chiffres de ventes incroyables, 10 millions d’exemplaires vendus 3 mois après sa sortie.

Diablo 3

Shoot Them Up : Le shoot them up est un genre de jeu vidéo d’action orienté tir. Le joueur doit tout simplement tirer sur des vagues d’ennemis à travers des niveaux.

Pour remonter un peu dans le temps, le très connus Space Invaders fut l’un des premiers shoot them up de l’histoire. Sorti en 1978 sur borne d’arcade, le joueur doit contrôler un vaisseau qui doit faire face à des vagues d’ennemis aliens dans leurs vaisseaux.

Aujourd’hui le shoot them up est très peu populaire. On pourra retenir Nanostray sortit en 2006 et qui permet aux joueurs de contrôler un vaisseau dans une ambiance assez futuriste.

Space Invaders

Open world : En français : « Monde ouvert », l’open world est un jeu où le joueur peut évoluer dans un monde presque sans limites. Souvent utiliser dans les jeux de rôle type Skyrim, l’open world est très populaire dans le monde du gaming.

L’open world est maintenant utilisé dans de nombreux jeux tels que GTA ou Red Dead Redemption, pour rester chez Rockstar. Mais également dans la série des Elder Scrolls (Oblivion et Skyrim). Bien entendu les MMO peuvent être considérés comme des open world puisque l’étendue de jeu est immense. On pensera notamment à World of Warcraft mais également à Guild Wars 2, plus récemment.

GTA IV

TPS : Non il ne s’agit pas de la chaîne de télévision, mais bel et bien d’un terme vidéo-ludique. Contraire du FPS (voir plus haut) le TPS est un jeu de tir à la troisième personne (third person shooter).

Présent pour la première fois en 1995 dans Panzer Dragoon, un jeu qui met le joueur dans la peau d’un certain Kyle chevaucheur de dragon dans un univers très fantastique.

Aujourd’hui le TPS est présent partout comme dans Gears of War, qui nous permet d’incarner le fameux Marcus dans un monde dévasté et furtusriste. Mais on peut également citer le très réussi Uncharted, qui là met en scène Nathan Drake un explorateur façon Indiana Jones.

Uncharted 3

PEGI : Surement le terme qui intéresse le moins les gamers, le Pan European Game Information est le système d’évaluation de jeu. Présent uniquement en Europe, PEGI divise les jeux en catégorie d’âge. De 3+ à 18+ chaque jeu est évalué selon certains critères : présence de violence, de sexe, de vulgarité ect etc. Les jeux de sports tels FIFA sont bien entendu des jeux accessibles aux personnes ayant plus de 3 ans (fuck 3 ans ! tu jouais à FIFA à 3 ans toi?!) et les jeux de guerre sont quant à eux interdits au moins de 18 ans. Enfin normalement.

Sigles PEGI

Ce dossier se termine. Bien entendu cette liste est non-exhaustive et libre à vous de la commenter.

Enjoy !

Publicités
Publié dans Dossiers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon Twitter
@Redson294
octobre 2012
L M M J V S D
« Juil   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

A voir également !

Paduction.com

%d blogueurs aiment cette page :